The Flame in the Flood (2016) - Jeu vidéo

Jeu vidéo de The Molasses Flood Nintendo Switch, PC, Mac et 2 autres Survie, aventure et rogue-like 24 février 2016

Jeu d'aventure rogue-like, dont le monde est généré aléatoirement, plongeant le joueur dans le désespoir d'une Amérique post-sociétale où il faut tout reconstruire.

  • Catégories: Jeux
  • 865
    303

  • télécharger des torrents
The Flame in the Flood (2016)  - Jeu vidéo

The Flame in the Flood (2016) - Jeu vidéo torrent

SERV-1
CINEMA
Critiques : avis d'internautes

The Flame with the Flood m'apparait comme une réussite du genre survival. Car même si le jeu n'apporte pas de grandes nouveautés au genre, il en bricole les meilleurs éléments a sa façon, avec suffisamment de bonne volonté pour qu'on lui pardonne ses (très) nombreux bug ou maladresse.

Avant d'entrer dans les mécaniques du jeu, je tiens à signaler la qualité de "l'enrobage", de la direction artistique et de la musique. La patte graphique rend le jeu sympathique, les deux personnages attachants (surtout le chien Aesop en fait...) et donnent vraiment envie d'explorer les différents "univers" traversés. La musique est vraiment très belle, et j'aurais plaisir à l'écouter IRL. J'ai vu des reproches quant à l'interface... moi je suis pas vraiment d'accord : que ce soit au clavier ou à la manette (je recommande de jouer avec), on navigue et on craft sans soucis après un peu de pratique.

Je l'ai déjà souligné, les mécaniques de jeu restent très basiques pour tout amateur de survival. On lorgne très fort du côté du célèbre Don't Starve (pour le système craft) ou du plus confidentiel Lost in Blue (pour l'exploration), deux jeux qui ont fait leur preuve.

La difficulté est au rendez-vous, et bien que rôdé au genre, je dois avouer avoir mis un certain temps à prendre du plaisir et à comprendre quelles étaient les priorités... Il faut dire que le jeu est un peu en dent de scie. La première partie est plutôt tranquille jusqu'à un premier palier où l'on se rend compte que les petits explorations péposs sont finies et qu'il va falloir commencer à être prudent. Les premières morts sont assez frustrantes, mais j'encourage tous ceux qui se frottent au jeu à persévérer un peu. Le "milieu" de l'aventure est vraiment captivant et énergique.

C'est un peu dommage que le jeu s’essouffle sur la fin. Les dangers sont bien là, mais on est devenu suffisamment équipé et prudent pour s'éviter les situations mortelles, surtout que la quantité de craft possible n'est pas dingue, mais juste suffisante.

Il faut compter 7 heures pour compléter le run de l'histoire, mais j'ai bien passé un total de 25 heures pour arriver à boucler le scénario en une fois (sans utiliser les points de sauvegardes donc). Ça me parait honnête comme durée de vie, surtout que je n'ai pas tenté ma chance sur le mode "infini" (je n'en voit vraiment pas l'intérêt pour le moment, le catalogue manque d'objet de haut-niveau).

Car j'ai bon espoir que le jeune studio fixe les nombreux bugs qui émaillent le jeu (la liste est longue et certains sont excessivement frustrant...) via quelques MAJ, ou rallonge l'expérience par des DLC. Car si le côté "artisanal" du jeu est rafraichissant, il y a quand même le sentiment que le jeu n'est pas complètement achevé. D'ailleurs le principal reproche que je pourrais faire est le manque d'optimisation du jeu : il a littéralement mis mon pc à genoux !

Malgrès tout, le jeu est addictif, j'ai passé un très bon moment et je n'aurais pas été contre prolonger l'expérience ! The Flame in the Flood est un jeu sympathique comme j'aimerais en voir plus souvent.

Droits d'auteur © 2020. Regardez des films et des séries en ligne sur https://thestudioexperience.fr

2020