Danganronpa Another Episode : Ultra Despair Girls (2014) - Jeu vidéo

Jeu vidéo de Kazutaka Kodaka, Spike Chunsoft et NIS America PS Vita, PlayStation 4 et PC Action et jeu de tir 4 septembre 2015

Vous êtes Komaru Naegi et Toko Fukawa alors qu'elles tentent de s'échapper de Towa City. Les enfants de la ville, menés par les Warriors of Hope, lancent une révolution contre les adultes. Pourrez-vous découvrir les secrets de Towa City et vous échapper ou laisserez-vous le désespoir vous ruiner?

  • Catégories: Jeux
  • 1199
    420

  • télécharger des torrents
Danganronpa Another Episode : Ultra Despair Girls (2014)  - Jeu vidéo

Danganronpa Another Episode : Ultra Despair Girls (2014) - Jeu vidéo torrent

SERV-1
CINEMA
Critiques : avis d'internautes

Ultra Despair Girls se présente officiellement comme étant un spin off de la série Danganronpa, qui n'est désormais plus à présenter pour les possesseurs de Ps Vita s'intéressant aux visual novel (ou pour les courageux bilingues japonais ayant fait les versions psp), se situant entre les deux premiers épisodes.

[Avec Spoilers, mais ils sont cachés !] Scénario : Mais soyons tout de suite clairs : on est bien en-dessous de ce à quoi la série nous a habitué (même si j'avoue que j'avais trouvé la fin du premier plutôt idiote), et je considère plus cet épisode comme étant une suite ou un complément au premier, plutôt qu'une introduction au deuxième.

En effet, très très peu d'éléments de Danganronpa 2 sont évoqués dans ce UDG, excepté un micro clin d'oeil à la fin, et bien sûr le personnage de Nagito (même si bon.. loul). Il s'agit clairement d'un complément au premier épisode, avec un développement sur les fameuses émeutes. Mais tout est surtout fait pour les fans du premier : des persos du premier, des persos de la famille des persos du premier... Et globalement, l'ambiance est également plus proche du lycée glauque du 1 que de l'île paradisiaque du 2.

Bon allez, c'est vrai que jusqu'à la fin j'avais espéré voir des gens du cast du 2 (à part Nagito), mais nan vraiment ,tout est centré autour du crew de Makoto (enfin.. Makoto, Toko et Byakuya, les deux autres filles et le foudingue avec sa boule magique sont passés à la trappe aussi), mais allez, passé ça c'est pas si grave que ça

Le problème du scénar de ce UDG, c'est qu'il n'apporte pas grand chose à la série, et le jeu répond à ses propres interrogations. Disons que la situation entre le 1 et le 2 est certes clarifiée, on comprend un peu mieux les motivations de Makoto et ses potes vers la fin.. mais c'est vraiment survolé je trouve.

Et donc ce qu'il nous reste, c'est les enfants trop kikoodark qui sont absolument insupportables. La série Danganronpa baigne certes dans beaucoup de clichés de la japanim, mais j'ai toujours eu cette sensation que ces persos avec des traits excessivement appuyés étaient là pour encore plus les apprivoiser, comprendre, distinguer, et accessoirement pour "mieux" être atterré par leurs morts. Ici, on a des méchants insupportables, des enfants qui veulent tuer tous les adultes car ils sont méchants, avec des explications de fin en partie prévisibles, et ce en ne faisant qu'une micro ouverture sur le fil rouge bien plus intéressant de la série entière, c'est dommage.

C'est sur ce point là que j'ai eu un problème avec another episode : je ne me suis pas trop senti dans un danganronpa. Mais ne vous y trompez pas, ça n'a rien à voir avec le gameplay, l'aspect TPS.. Non, je trouve que le délire du jeu part trop loin, on s'écarte trop du matériau de base, et le scénario global de la série n'est que survolé. Cependant, j'ai trouvé plutôt sympa le fait que..

.. on apprenne l'origine même de / des Monokuma. J'y ai jamais trop pensé, mais ça apporte un petit plus à la série niveau cohérence. Ca aurait pu être un peu mieux, mais au moins ça se tient parfaitement !

Aussi, je peux justement reconnaître au jeu son identité propre, une ambiance assez à part dans la série.

Gameplay / Progression Booooooon le point qui divise un peu les gens j'ai l'impression ! Perso j'ai plutôt bien aimé ce gameplay, ya une bonne tentative avec ces truth bullets, et puis ça fait quand même un ptit vent d'air frais à la série un tps comme ça, fallait oser. Non, le GROS GROS problème, vraiment le BIG DEFAUT que je trouve au jeu, c'est la progression et le level design lamentables. Non là ya un gros problème sans déconner, on est revenu 15 ans en arrière, c'est ulta étrange. Des couloirs, des ennemis, des énigmes bidons, des couloirs.. c'eeeeeeest très vite chiant. Ok quelques passages sont au-dessus quand même, style la towa tower, la base secrète des Towa, mais ça reste très rare. Le jeu aurait gagné à supprimer 5h de jeu, je l'ai fini en environ 18h, mais avec ce level design ultra douteux, c'est assez exaspérant à la longue. Ya des tentatives intéressantes avec les arcade machines, que j'ai trouvées plutôt sympa.. Mais beaucoup trop envahissantes, parfois imprécises, avec des injustices bizarres (notamment celles avec les beast monokuma et les gamin qui chantent, j'en ai pas réussi une seule sans me faire repérer) Ah et les premières heures sont ultra chiantes, dans les égouts, le début de la ville et tout.. On se fait bien chier :V

Autres / Fourre-tout ..... Bon pourquoi j'ai mis 6/10 et pas 3/10 du coup ?

Eh bien malgré tout le jeu m'a plu. Déjà point important, techniquement il est très très propre, en particulier les persos qui sont très bien modélisés, aucun aliasing, aucun flou, c'est vraiment nickel. Par contre pour les environnements c'est une autre paire de manches. A vrai dire, c'est surtout très inégal. On a vers le début du jeu des environnements assez pourris, style un hôtel en ruine, des quartiers pourris avec des polygones chelous, des égouts.. Mais disons qu'à partir de la découverte de la base secrète, les choses s'améliorent. Je pense surtout à la Towa Tower qui est clairement le meilleur environnement du jeu (avec aussi la meilleure musique du jeu, imao o/), et globalement tout ce qui suit la towa tower est quand même au dessus du début du jeu. Donc techniquement, c'est globalement cool, et surtout bien propre en fait, ça fait le taff comme il faut.

Ensuite, le duo Komaru / Toko me faisait grave douter au début, mais ça fonctionne plutôt bien en fait. Surtout Toko, qui évolue bien, et pas d'une manière assez cliché comme Komaru. Cependant, ya quand même des choses à redire : déjà le côté ultra vide et banal de Komaru (même si c'est un peu justifié par le scénar), et SURTOUT les dialogues avec une écriture au ras des pâquerettes entre les deux persos. Par ailleurs, les dialogues auto qui se déclenchent dès qu'on récupère un bouquin au seul sont très chiants et plutôt envahissants.

Par ailleurs, quelques passages du jeu rallument la flamme épique à la danganronpa, et globalement quelques scènes sont bien cool quand même.

Et puis, c'est surtout un ressenti global. Malgré tous ces défauts, le jeu est plutôt agréable, tente des choses, n'est pas comme les autres, développe des persos pas mal, et est bourré de clins d'oeil fanservice (mais encore une fois, surtout par rapport à dangan 1). Au niveau des musiques, petite déception en revanche. Le main theme, bien que super cool, est remixé à outrance, et certains thèmes un peu moisax monopolisent un gros pourcentage du temps de jeu. Beaucoup trop de remix également, mais qui ne sont pas mauvais pour autant. Masafumi Takada a donc fait du bon taff (Le thème principal, les arcade machines, la towa tower..), mais on est largement en dessous des deux premiers visual novel.

Aussi, le jeu ose traiter l'horreur de manière assez surprenante, le gore n'est pas du tout explicite, mais l'horreur est surtout montrée par les émotions, les rapports entre persos, et le désespoir absolu. Ca y va très fort, parfois trop même

Le gamin qui joue avec les corps comme si c'était des marionettes, c'est tellement too much gore que ça en devient ridiculement jap-kikoo-dark encore une fois

Tiens puis si on parle de too much, on peut également parler du PUTAIN DE FANSERVICE avec deux scènes où soit Komaru se fait chatouiller partout, ou soit elle se fait désapper par un boss quand elle perd des dégâts. Non. Ok yavait du fanservice avec l'infirmière de danganronpa 2, mais ça ne durait que durant les premières heures (et surtout ça aidait à mieux être surpris pour la suite du perso). Là c'est de la gratuité, juste de la gratuité, dommage.

Points Forts : - Technique ultra propre (surtout les persos en 3D) - Gameplay qui a certaines bonnes idées - Ambiance bien développée par moments - Certains environnements bien cool - Montée du climax plutôt po mal - Main theme sympa - Durée de vie bien dosée - Au delà des méchants débiles, plusieurs réflexions intéressantes - L'horreur abusée et assumée - Certains passages du scénar sortent du lot - Toko, dont je n'attendais rien, mais qui est très attachante - ..Et elle a pas mal d'attaques différentes mine de rien !

Points faibles : - Scénar en majorité prévisible - Les méchants gamins, insupportables et avec tous une histoire TRES prévisible - Forcément, on perd la tension épique des procès - Quelques environnements tout pourris - Level design très très douteux - Liens avec les deux VN trop survolés - Ecriture parfois très plate et clichée - Cinématiques en 3D assez crades par moments - Nagito que dalle développé par rapport au 2 - Utilisation des musiques mal équilibrée - On dévie souvent trop du fil rouge de la série

Ah et sinon ! Pour ceux qui ont fini le jeu...

On est d'accord pour dire que celui qu'on voit à la fin de la dernière cinématique animée, c'est Hajime en mode Remant of Despair, et non Haiji Towa hein ? Des explications à me donner d'ailleurs, ou bien c'est juste pour faire un clin d'oeil au 2, sans apporter un plus ? :C

Droits d'auteur © 2020. Regardez des films et des séries en ligne sur https://thestudioexperience.fr

2020