Ce que le jour doit à la nuit - Film (2012)

Film de Alexandre Arcady Romance, drame et historique 2 h 42 min 12 septembre 2012

Algérie, années 1930. Younès a 9 ans lorsqu'il est confié à son oncle pharmacien à Oran. Rebaptisé Jonas, il grandit parmi les jeunes de Rio Salado dont il devient l'ami. Dans la bande, il y a Emilie, la fille dont tous sont amoureux. Entre Jonas et elle naîtra une grande histoire d'amour, qui sera bientôt troublée par les conflits qui agitent le pays.

  • Catégories: Film
  • 735
    257

  • télécharger des torrents
Ce que le jour doit à la nuit - Film (2012)

Ce que le jour doit à la nuit - Film (2012) torrent

SERV-1
CINEMA
Critiques : avis d'internautes

Le film réalisé par Arkady en 2012 à parti du roman de Khadra, relate une tranche de vie en Algérie entre la 2ème guerre mondiale et l'indépendance dans les années 60 où se côtoient à peu près pacifiquement les différentes couches de population qu'elles soient musulmane, chrétienne ou juive, représentées dans une bande de jeunes, "amis pour toujours" qui tous aiment leurs pays et ne peuvent concevoir de vivre ailleurs. Au début, c'est l'Algérie, pleine de poésie, de soleil et de mer, telle que j'ai pu la comprendre en lisant les ouvrages de Camus. Et puis, le poids des inégalités et des injustices exacerbent peu à peu les rancœurs jusqu'à l'incompréhension mutuelle. Et c'est l'histoire d'un amour pour l'Algérie qui devient impossible et qui se terminera dans le sang et le déchirement par le départ des pieds noirs. Le groupe d'amis décrits dans le film n'échappera pas à ce destin tragique. Comme devient impossible l'amour entre Younès et Emilie pour une raison qui reposera sur un non-dit, sur une promesse non partagée, en définitive sur une incompréhension et une impossibilité de communiquer. Les destins de Younès et Emilie ne sauront pas se rencontrer. On croise dans ce film des destins magnifiques comme celui du couple de pharmaciens Mohamed/Madeleine ou de beaux visages tragiques comme la mère de Younès. Le film est une belle illustration du roman avec une photographie splendide et très lumineuse des paysages de l'Algérie ainsi qu'une bande son très émouvante entre les chants kabyles et le lied Marguerite au rouet de Schubert. Ainsi que Yasmina Khadra dans son roman, Arkady a mis beaucoup de nostalgie et d'empathie pour les différents personnages dont on devine que les mauvais souvenirs étant enfouis dans la mémoire, ne reste que les moments de bonheur. Comme dit un des personnages à la fin : "je n'ai plus les moyens de la rancune", l'heure est au pardon.

Droits d'auteur © 2020. Regardez des films et des séries en ligne sur https://thestudioexperience.fr

2020